Imprimer

Budget global 2017 (alloué par les AEM) 57 500 € (55 000 € versés en 2016)

Télécharger la dernière lettre aux parrains et donateurs

Madagascar

Dans ce pays, environ 90 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Les familles, en situation de précarité, exercent un travail journalier dans le secteur informel. Les dépenses alimentaires accaparent la plus grande partie de leurs faibles revenus. Les programmes soutenus financièrement par les AEM ont pour objectif de faciliter aux enfants l’accès à l'éducation et aux soins.

Chiffres clés

  •  Population urbaine : 31 %
  •  SMIC = 25 à 30 équivalent €
  •  Prix du riz : 0,45 équivalent € / Kg
  • 0,48Indice de développement humain
  • 65/68esperance de vie (H/F)
  • 2046calories / jour
  • 4,6 enfants / femmetaux de fecondite
  • 70,7 % taux d'alphabetisation

  •  

Sources : atlas-francophone.refer.org et AEM

Les toits aem a madagascar

(A noter : Koloaïna et Kozama dépendent désormais d’ATIA (Asie/Tana/Inter Aide) qui prend le relais d’Inter Aide sur le terrain, dans la mise en œuvre des programmes de développement malgaches. À travers leurs actions, grâce à un accompagnement approprié, le but est de renforcer les capacités des familles à faire progresser par elles-mêmes leur situation.)

Les Paulins (1985)

Koloaïna (2002)

Kozama (Ex OSIS)