Les Amis des Enfants du Monde

Les Amis des Enfants du Monde
Qui sommes-nous ?
Aider les enfants en détresse !

Face à la détresse des enfants les plus démunis, les Amis des Enfants du Monde se sont donné pour mission de leur proposer un autre avenir, notamment grâce à l’éducation.

Organisme de Solidarité Internationale, nous soutenons plus de 70 projets initiés et gérés par des équipes locales dans 13 pays .

En France, à travers notre réseau de 400 délégués bénévoles, plus de 2500 parrains et donateurs et des milliers de sympathisants, nous collectons les fonds indispensables au fonctionnement de ces programmes.

Organisme Autorisé pour l’Adoption, nous accompagnons les familles dans leur projet d’adoption. Nous envisageons l’adoption internationale comme ultime recours, quand l’avenir de l’enfant ne peut s’inscrire dans son pays d’origine.

En savoir plus 

Par Karine Orance at 18/11/2014 18:00 |
 
  • Colloque annuel de la Mission de l’Adoption Internationale (MAI)

    Le 3 novembre dernier, les AEM, ainsi que d’autres Organismes Autorisés pour l’Adoption et des représentants des services adoption de nombreux Conseil Départementaux, ont participé à la journée d'échanges et de partage d'informations sur le thème : "Un autre regard sur l'adoption internationale”. Le compte-rendu officiel de cette journée est disponible ici.

  • Inondations meurtrières en Inde : AEM et donateurs se sont mobilisés

    Début décembre, notre partenaire SEVAI en Inde faisait appel à notre aide suite aux inondations catastrophiques au Tamil Nadu. Grâce au soutien apporté par les donateurs et en puisant dans leur réserve, Les Amis des Enfants du Monde ont envoyé début janvier 15 000 Euros à SEVAI pour financer le rééquipement de base de plus de 300 familles.

  • Mobilisation de fin d'année : Bravo et Merci !

    Les Amis des Enfants du Monde remercient les centaines d'adhérents AEM et sympathisants qui ont organisé avec tout leur coeur et une belle énergie, 37 manifestations ou opérations qui ont permis de collecter plus de 130 000 euros sur le dernier trimestre 2015.