Les Amis des Enfants du Monde

Les Amis des Enfants du Monde
Qui sommes-nous ?
Aider les enfants en détresse !

Face à la détresse des enfants les plus démunis, les Amis des Enfants du Monde se sont donné pour mission de leur proposer un autre avenir, notamment grâce à l’éducation.

Organisme de Solidarité Internationale, nous soutenons plus de 60 projets initiés et gérés par des équipes locales dans 13 pays .

En France, à travers notre réseau de 400 délégués bénévoles, plus de 2500 parrains et donateurs et des milliers de sympathisants, nous collectons les fonds indispensables au fonctionnement de ces programmes.

Certains projets, orientés protection de la planète, sont élligibles à la transformation carbone

Organisme Autorisé pour l’Adoption, nous accompagnons les familles dans leur projet d’adoption. Nous envisageons l’adoption internationale comme ultime recours, quand l’avenir de l’enfant ne peut s’inscrire dans son pays d’origine.

En savoir plus 

Par Karine Orance at 18/11/2014 18:00 |
 
  • Journée mondiale du bénévolat : s’engager aux AEM

    Les AEM, ce sont 22 000 enfants aidés, à travers 60 programmes différents dans 13 pays du monde. Un engagement sur le terrain auprès des enfants qui prend de plus en plus d’ampleur. Mais derrière ces chiffres, ce sont 320 bénévoles qui s’engagent en région pour rendre ces programmes possibles. A l’occasion de la Journée Mondiale du bénévolat, zoom sur ces acteurs de terrain qui s’engagent ici pour les enfants là-bas.

  • "Le droit d’aller à l’école"

    Malgré une hausse importante de la fréquentation scolaire au cours des 15 dernières années, l’objectif de l’éducation primaire universelle n’a pu être réalisé. L’incapacité à accomplir cet objectif qui semblait réaliste et atteignable représente une promesse brisée pour des millions d’enfants qui se voient privés de leur droit fondamental à l’éducation primaire. Les programmes soutenus par les AEM sont en grande majorité axés sur cet objectif.

  • "Le droit d’être soigné, protégé des maladies, d’avoir une alimentation suffisante et équilibrée"

    Chez les enfants, les carences nutritionnelles chroniques provoquent des retards de croissance, qui engendrent des mauvais résultats scolaires et impactent négativement leurs perspectives d'avenir. Le centre nutritionnel de Santa Ana, au Honduras, intervient auprès des familles isolées pour détecter et prévenir la malnutrition. Il accueille également une quinzaine d'enfants le temps de les remettre sur pieds.