Utopia 56 : une maison pour les filles migrantes laissées à la rue

Utopia 56 : protéger les filles migrantes laissées à la rue, vulnérables à la violence et aux agressions

Les femmes et les filles représentent 49% des migrants dans le monde. Elles sont beaucoup plus vulnérables aux situations de violence physique, psychologique, sexuelle… Elles encourrent également un grand risque de récupération par les réseaux de traite des êtres humains. Elles sont pourtant moins visibles et le nombre de filles en attente de la reconnaissance de leur minorité par l’ASE est croissant. Le processus peut durer jusqu’à 18 mois. Les Amis des Enfants du Monde participent au financement d’une maison d’hébergement spécifique de 8 à 10 jeunes filles non accompagnées en attente de leur reconnaissance de minorité. Cette maison fonctionne sur le modèle de celles ouvertes précédemment par UTOPIA 56.

2 mois 1/2 temps moyen passé par les filles à la Maison
27 jeunes filles ont séjourné dans la maison depuis 2021

France

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT

Bénéficiaires : 20 par an (capacité d’accueil de la maison : 10)
Dont : uniquement des filles
Partenaire local : UTOPIA 56
3 salariées, 2 volontaires en service civique et 9 bénévoles.
Equipe : 14 personnes.
Budget alloué: 15 000€

Cette maison s’inscrit dans le programme “Accueillons », projet mené par Utopia 56 en collaboration avec Médecins Sans Frontières. Les jeunes filles accueillies sont en recours auprès du juge des enfants pour faire valoir leur minorité. L’objectif est de les accompagner dans leur démarche, dans l’espoir d’une reconnaissance de minorité et d’une prise en charge de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance). Les recours durent de 6 à 18 mois en général ; durant ce temps, ces jeunes n’ont pas de statut, pas de droit, pas d’aide. La maison sert donc à leur offrir un espace de répit durant lequel un suivi juridique, psychologique, médical et social est assuré.Les Amis des Enfants du Monde partagent cette vision de prise en charge globale de l’enfant qui a pour ambition d’apporter aux jeunes sécurité et stabilité dans la vie quotidienne, conditions indispensables à la construction de leur avenir personnel et professionnel.

UN PAS VERS L’ÉDUCATION

L’éducation leur permettra une meilleure insertion quand elles quitteront la maison de Bobigny. Pour être scolarisées, elles doivent effectuer des tests de niveaux qui ont lieu dans le département dans lequel elles seront scolarisées. Pour Paris, il est nécessaire d’obtenir une attestation de domicile, ce qui n’est pas toujours simple. La maison leur offre un environnement serein avec une dynamique d’apprentissage du français et la participation à la vie collective.

UNE PRISE EN CHARGE MÉDICALE ET PSYCHOLOGIQUE

Cette maison offre un espace de répit durant lequel les jeunes filles auront accès à un suivi médical en collaboration avec Médecins Sans Frontières. Elle est un sas de réadaptation sociale en petit collectif, où une certaine autonomie et autogestion positive sont proposées. Une consultation avec un psychologue est également suggérée.

Les Amis des Enfants du Monde soutiennent financièrement le fonctionnement de la maison :

  • Présence permanente en journée d’un éducateur et d’un bénévole la nuit
  • Fonctionnement journalier de la maison avec les jeunes pour les tâches ménagères (ménage, cuisine, courses..)
  • Organisation de sorties et de loisirs
  • Participation aux collectes de dons et nourriture
  • Accompagnement dans les démarches administratives
  • Accompagnement aux rendez-vous médicaux
  • Suivi juridique, médical, psychologique et social
Les Amis des Enfants du Monde en France
Un partenariat avec l’association « Droit à l’École » leur permet de suivre des cours toute la semaine. Ils assurent les démarches administratives des inscriptions.

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT