Evening Schools au Friendship Children Home : éduquer et former

Evening Schools Friendship Children Home : éduquer et former

Quand les enfants sont recueillis au foyer de VOICE trust, ils ont, souvent, été peu scolarisés ou pas du tout. Plus ou moins abimés par la vie dès leur jeune âge, ils ont besoin d’un accompagnement bienveillant et soutenant pour obtenir des résultats scolaires reconnus dans les standards nationaux. Veiller à ce que chaque enfant puisse suivre une éducation de qualité dans des conditions d’équité, promouvoir et développer ses capacités d’apprentissage telles sont le missions de notre partenaire afin d’assurer un avenir aux enfants. L’amélioration de la qualité de l’éducation constitue un objectif essentiel car elle favorise l’inscription massive des enfants, des jeunes et des adultes dans les écoles et autres espaces d’éducation, et permet de réduire le nombre d’abandons scolaires. L’accessibilité de l’école constitue un autre défi majeur dans un pays où le coût de l’éducation demeure l’une des barrières les plus importantes à l’instruction des populations les plus pauvres.

Sur 1,7 millions d’enfants seul 1 million parvient finit le collège
25% de la population urbaine vit dans un bidonville

Inde

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT

Bénéficiaires : 30 enfants
Âge : Entre 6 et 18 ans
Partenaire local : Voice for the Oppressed through Integrated Community Emancipation (VOICE Trust)
ONG indienne répertoriée Non Profit Organization (NPO) de développement rural durable intégré et participatif, créée en 1985. Son fondateur, agronome de formation est spécialiste en agriculture biologique. Concepteur et opérateur de projets, il est un conférencier apprécié des milieux universitaires et détenteur de la certification officielle en bio-farming de l’état indien.
Equipe : Un conseil d’administration féminin, une équipe de formateurs et coordinateurs ruraux, un ingénieur agronome. L’ONG intervient aussi dans les situations de catastrophes climatiques et assiste des milliers de petits fermiers au Tamil Nadu, territoire de Pondichéry. Considérant l’éducation et l’émancipation des femmes indispensables au développement, les équipes encadrent formations de jeunes et d’adultes, soutien à la scolarisation et guidance parentale pour enfants porteurs de handicap
Budget alloué: 2 800€

Le projet, défini en adéquation avec les besoins des enfants, offre soutien scolaire et activités à tous les enfants, scolarisés dans les écoles gouvernementales du quartier ou en établissement secondaire, le soir sur le site du foyer afin d’éviter tout déplacement de nuit aux enfants. Sont proposés : soutien et cours du soir, tests mensuels et activités extra-scolaires pour le bien-être des enfants.  L’objectif est de redonner à chacun confiance en soi et à améliorer les performances pour réduire le décrochage scolaire.

Se dire que l’on a une place dans la société

Programme qui entretient la force, la motivation et les moyens de surmonter rejets et discriminations pour des enfants. Ils sont souvent nés avec l’idée qu’ils ne valent rien, dans un pays où le système hiérarchique des Castes induit encore humiliation et honte. Ce soutien donne de la cohérence aux projets de vie que VOICE trust souhaite pour ces enfants : promouvoir et respecter leur développement personnel et leurs propres ambitions professionnelles, développer leurs capacités d’adaptation, ressources et compétences face aux injustices.

Ne laisser personne au bord du chemin

La qualité de l’éducation constitue un objectif crucial car elle favorise l’inscription des enfants au- delà de l’école primaire et dans tout espace de formation dans leur vie d’adulte. Elle réduit le nombre d’abandons scolaires, mais aussi élimine les écarts discriminatoires dans les apprentissages fondamentaux. Elle procure des compétences nécessaires à la vie quotidienne, la réussite professionnelle et l’épanouissement individuel, qui brisent le cercle de la pauvreté. Elle contribue pleinement au développement de la société.

Les AEM participe au financements du projet de VOICE trust pour :

  • Eliminer les écarts discriminatoires de genre et sociaux dans les apprentissages fondamentaux puis dans les apprentissages des classes du secondaire
  • Assurer le succès aux tests nationaux de niveau standardisés, nécessaires à chaque nouvelle étape du cursus scolaire
  • Rémunérer les temps partiels pour deux professeurs, l’un intervenant le soir pour les enfants en primaire, et l’autre intervenant le soir et le matin pour les enfants du secondaire
  • Assurer le soutien scolaire sur place, le suivi et l’accompagnement à chaque étape de leur scolarité
  • Eviter décrochage et abandon scolaire, perte d’estime de soi et de confiance en ses capacités
  • Compenser les écarts creusés entre un enseignement gratuit et un enseignement privé proposant des cours du soir intensifs
  • Promouvoir l’accès à une éducation équitable et inclusive, aide appropriée aux besoins spécifiques des enfants
  • Permettre aux filles de refuser un mariage précoce en devenant autonome grâce à un métier.
Les Amis des Enfants du Monde agissent en Inde

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT