Aider les enfants isolés, plus vulnérables que jamais en cette période de crise mondiale

Protéger les enfants ISOLES qui doivent subir une insécurité supplémentaire avec la crise sanitaire

Nos partenaires se mobilisent plus que jamais pour poursuivre l’accompagnement proposé à ces jeunes qui vivent dans la rue. Certains déploient des moyens inédits pour leur venir en aide ou renforcent leurs effectifs pour éviter à ceux qui sont pris en charge de retourner à la rue et d’être davantage en danger

Une ligne téléphonique gratuite pour les enfants en détresse en Inde

En Inde, beaucoup d’enfants vivent dans des situations qui les rendent vulnérables : travail forcé, maltraitance, mariage précoce, abus sexuels. À tout moment, ils peuvent appeler la « Childline 1098 », un numéro facile d’accès pour demander de l’aide.

Ce sont environ 25 000 enfants en détresse ou adultes témoins qui appellent chaque jour ce numéro gratuit pour demander un abri, des soins, de la nourriture ou signaler un abus. Les appels sont traités par six plateformes téléphoniques réparties dans le pays.

Si un appel nécessite une intervention d’urgence, la plateforme contacte un collaborateur local pour envoyer rapidement une équipe sur les lieux et prendre l’enfant en charge. Notre partenaire SEVAI est le collaborateur local pour le district de Trichy, importante jonction ferroviaire du Sud de l’Inde. L’enfant est hébergé le temps de construire un projet en lien avec les services de protection de l’enfance du district. En 2020, SEVAI a porté secours à 655 enfants à Trichy et dans les environs.

 

 

Notre devise, à la Childline 1098 : « Accueillir chaleureusement et ne prendre aucune décision sans avoir écouté l’enfant. »

 

 

 

 

 

 

Cambodge : de l’éducation spécialisée à la protection de l’enfance

Suite au transfert du programme d’éducation spécialisée au gouvernement cambodgien, notre partenaire Krousar Thmey a réorienté sa stratégie : la protection de l’enfance est désormais sa principale activité. Le personnel est formé à la réintégration des enfants des rues dans leur famille et au développement d’activités génératrices de revenus pour leur garantir une stabilité financière, et assurer ainsi la pérennité de leur réintégration

 

Sénégal : réactivité pour faire face à l’afflux d’enfants isolés

Dès le début de la pandémie, devant le nombre impressionnant de jeunes sans foyer chassés des rues de Dakar et d’autres villes, sans confinement possible, Village Pilote Lac Rose a augmenté ses effectifs d’encadrement pour aller à leur rencontre, et compte désormais 45 animateurs spécialisés.

En développant son partenariat avec les Comités départementaux de la protection de l’enfance, le centre a fait face à un afflux d’enfants sans précédent : 400 enfants de 4 à 25 ans sont désormais intégralement pris en charge.

 

Pour en savoir plus sur les actions menées par nos partenaires face à la crise, feuilletez notre magazine annuel.

Partagez l'article
Facebook
Twitter
LinkedIn

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT