La contribution inestimable des femmes rurales au développement

Les mères, actrices des programmes en milieu rural en Inde

  • Femmes et fillettes jouent un rôle majeur dans la pérennité des foyers et des communautés en zone rurale. Elles constituent une large part de la main d’œuvre agricole, formelle et informelle, et contribuent aussi de manière significative à la sécurité alimentaire des familles. Elles tombent plus souvent malades, du fait de l’expositions aux pesticides, mais aussi de la chaleur, dont les vagues s’intensifient, particulièrement depuis 2 ans : dès janvier à Thottiapatty et Irular Colony, il fait déjà 40° en fin de matinée. C’est souvent à l’ombre des arbres que les mères, sans solution de garde, laissent leur bébé.
  • C’est une micro-économie rurale que les femmes arrivent ainsi à maintenir, refusant la migration non-choisie vers les immenses bidonvilles des villes. En effet, en 2019, L’Inde atteint un record du chômage des jeunes, et celui-ci est plus important encore en milieu urbain que rural.
  • C’est aussi avec elles que nos partenaires luttent contre des standards sociaux discriminatoires qui continuent de restreindre la participation des femmes et des filles aux décisions, au sein des foyers et communautés.

 

Paroles et visages de femmes rurales au Tamil Nadu

Afin d’augmenter le revenu des familles suivies, nos partenaires accompagnent ces femmes dans le développement d’une activité lucrative pour subvenir aux besoins de leur famille. Elles peuvent notamment intégrer un programme de micro-crédit.

Sudha, Responsable comptabilité pour l’ONG SEVAI et Vanitha, Coordinatrice des groupes d’entraide féminins, gèrent les dossiers de micro-crédits, inscrivant les montants des remboursements sur des carnets. Elles parcourent régulièrement les routes qui mènent aux villages isolés du district de Trichy :

Ce microcrédit est indispensable pour la survie de ces familles. Tous les emprunts sont toujours remboursés 

 

 

 

Vanitha, responsable des plantations, du vermicompost et de la formation en agro-écologie, habite un village proche Kalhai, et parle leur dialecte : « Pour garantir une alimentation suffisante et saine aux enfants, le jardin agroforestier, projet communautaire de Thottiyapathi et Kakayampatti est géré par les villageoises qui vendent le surplus au marché».

Dans le centre de Dasilnayakkanoor, près duquel a été creusé un bassin de rétention d’eau, nos partenaires – SEVAI,GRAMIUM et VOICE Trust -conduisent des programmes de formation au Bio-farming. Femmes et enfants bénéficient ainsi d’une éducation à une alimentation saine et au respect de l‘environnement.

 

En savoir plus : 

> Nos programmes en Inde

> La famille au coeur de nos programmes

> Nos programmes d’agroforesterie en Inde

 

Partagez l'article
Facebook
Twitter
LinkedIn

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT