Programme de remise à niveau pour des jeunes des bidonvilles en décrochage scolaire

Alternative Learning System (ALS), programme de remise à niveau scolaire diplômant pour les jeunes des bidonvilles, en situation de décrochage scolaire

Aux Philippines, nombreux sont les enfants et adolescents qui abandonnent l’école pour des raisons familiales, souvent liées à une grande précarité économique et sociale. Beaucoup vont travailler pour aller gagner quelques pesos et participer ainsi à améliorer le quotidien de leur famille. Après plusieurs mois ou années, certains expriment le besoin de reprendre des cours pour acquérir un niveau leur permettant une vie meilleure, mais leur différence d’âge les empêche de rejoindre un cursus scolaire classique.

Le système d’apprentissage alternatif (ALS) est un système d’enseignement parallèle mis en place par le Département de l’éducation philippin qui offre aux jeunes non scolarisés et aux apprenants adultes la possibilité de développer des compétences de base et d’alphabétisation fonctionnelle. Il offre ainsi la possibilité de reprendre des études ou de s’orienter vers une formation professionnelle.

147 jeunes en formation / an
10 mois de formation pour acquérir un diplôme

Philippines

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT

Bénéficiaires : 37 enfants
Partenaire local : Educational Research and Development Assistance (ERDA) Foundation
1 formateur
Equipe : Une équipe de 30 personnes
Budget alloué: 5 500€

Ce programme est d’autant plus pertinent qu’il se fait sur la base du volontariat. Ce sont les jeunes qui candidatent, souvent après en avoir entendu parler par le “bouche à oreille” ou les réseaux sociaux. Cette formation d’une année scolaire avec examen final s’appuie sur le programme du Département de l’éducation philippin, mais est adaptée par le formateur pour la rendre accessible à ces jeunes qui sont parfois parents et déjà impliqués dans la vie active. Les participants qui terminent la formation reçoivent un certificat d’Educational Research And Development Assistance Foundation (ERDA). Ce certificat peut être utilisé comme référence pour trouver un emploi, s’inscrire au lycée, à l’université ou pour accéder à une formation professionnelle. Depuis plus de dix ans maintenant, ce programme a prouvé son efficacité, non seulement par la réussite des étudiants à l’examen final, mais aussi – à plus long terme – par leur réussite professionnelle.

ACQUÉRIR L’ÉDUCATION DE BASE POUR BRISER LE CERCLE DE LA PAUVRETÉ

Les jeunes qui suivent la formation officielle mise en place par le Département de l’Éducation et qui réussissent les évaluations reçoivent un certificat d’accréditation et d’équivalence (A&E). Ce dernier atteste des compétences acquises par les apprenants sur la base du programme d’étude de la maternelle à la terminale. Ce document officiel dûment signé certifie leurs compétences en tant que diplômés, comparables au système d’éducation formelle.

AVOIR DES OPPORTUNITÉS QUI POURRONT CHANGER LE COURS DE LEUR VIE

La certification obtenue à l’issue de la formation permet aux jeunes d’accéder au lycée, à l’université ou à des formations professionnelles reconnues. Ces dernières se font en collaboration avec le TESDA (Technical Education and Skills Development Authority) regroupant un ensemble d’établissements d’enseignement professionnel.

Les Amis des Enfants du Monde contribuent financièrement au fonctionnement de ce programme, répondant ainsi aux besoins identifiés par notre partenaire, la fondation ERDA.
Nous participons à des frais de différentes natures :

  • Achat de fournitures de base : inaccessibles aux élèves en situation précaire ;
  • Frais d’inscription à l’examen : un élève qui échoue à l’examen ne redoublera pas, mais sera soutenu afin de pouvoir se présenter de nouveau l’année suivante ;
  • Frais d’entretien de la salle de classe ;
  • Gestion administrative des élèves ;
  • Salaires et achat d’un ordinateur portable pour le professeur ;
  • Des expériences concrètes sont également proposées à ces jeunes pour découvrir le monde du travail.

Le formateur s’assure en amont que toutes les conditions sont réunies pour permettre à chaque apprenant de pouvoir suivre cette formation dans sa totalité. Il les guide pour qu’ils prennent conscience de leurs forces et faiblesses et s’assure, entre autres, que chaque candidat dispose de moyens de subsistance suffisants pour pouvoir se consacrer pleinement à ses cours.

Les Amis des Enfants du Monde agissent aux Philippines

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT