Renforcement de la sécurité alimentaire des familles, avec Interaide

INTER AIDE : renforcement de la sécurité alimentaire des familles

Plusieurs contraintes pèsent lourdement sur la productivité agricole dans cette zone d’intervention située dans la chaîne des Montagnes Noires. La population vit principalement du travail de la terre (haricot, maïs, sorgho… ) et complète ses revenus avec la production de charbon de bois et/ou avec du petit commerce.
Les ressources des familles sont donc fortement dépendantes des périodes de récolte et les échéances de paiement sont nécessairement alignées sur le calendrier cultural. Par exemple, le paiement des frais de scolarité est très difficile pendant la jonction entre les récoltes de février à avril. Cette forte dépendance, associée à l’appauvrissement constant des sols, bouleverse les rendements agricoles. Notre partenaire a donc lancé un programme d’amélioration de la productivité pour renforcer la sécurité alimentaire des familles vulnérables et augmenter la capacité de résilience des petits paysans les plus démunis.

30% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique
41% de la population haïtienne lutte pour se nourrir au quotidien

Haïti

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT

Bénéficiaires : 700 familles (soit 2000 enfants)
Partenaire local : INTER AIDE
Inter Aide est spécialisée dans la réalisation de programmes de développement auprès de familles rurales particulièrement démunies. Ses domaines d’action sont l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’agriculture, la santé et l’appui scolaire. Les programmes sont conduits dans des zones rurales particulièrement isolées, à densité de population élevée où la présence d’ONG est faible et le contexte relativement stable pour pouvoir inscrire les actions dans la durée.
Equipe : 15 personnes dont 4 animateurs et animatrices.
Budget alloué: 13 000€

Ce programme pilote permet, à travers l’accompagnement de familles d’agriculteurs, de tester différentes solutions permettant d’augmenter la capacité de résilience des paysans les plus démunis. Ceux-ci se trouvent exposés à des risques multiples et chroniques (difficultés d’accès au foncier, faible productivité des sols, mortalité du cheptel…) qui rendent très difficile l’amélioration de leurs conditions de vie et de leur sécurité alimentaire. Les activités sont réalisées avec les familles paysannes demandeuses d’appui et les groupements de paysans établis ou émergents. Comme dans tous les programmes d’Inter Aide, la collaboration avec les acteurs locaux est développée aussi systématiquement que possible et les leaders locaux, qui ont sollicité l’intervention, sont associés à toutes les phases du programme.

BANQUE DE SEMENCES

La culture du haricot est au centre des activités et des préoccupations des familles. L’accès aux semences est en particulier un problème majeur pour les plus vulnérables. Leur récolte est en général trop faible pour constituer un stock qui permette à la fois de rembourser les dettes existantes, de s’alimenter et d’en réserver une partie pour la saison suivante. Une banque de semences, mise en place et gérée par le programme, attribue des prêts au taux d’intérêt avantageux de 28% contre 100 à 150% généralement, évitant ainsi aux familles de rentrer dans un cycle d’endettement et leur laissant du pouvoir d’achat pour payer les frais de scolarité.

AMÉLIORER L’ÉLEVAGE POUR AUGMENTER L’ÉPARGNE DES FAMILLES

Les animaux sont la clé de la capitalisation des familles. En effet, l’épargne est systématiquement investie dans l’achat d’animaux (volailles, petits ruminants et porcs). Toute dépense conséquente (frais médicaux, réparation de la maison, écolages, fournitures scolaires, uniformes, etc.) est assurée par la vente d’un animal. La perte d’un animal est donc une catastrophe économique pour une famille. Le projet se focalise sur la protection des poules grâce à la vaccination. En effet, cela permet de toucher les familles les plus pauvres, où la poule est l’unique moyen de capitalisation.

Les Amis des Enfants du Monde financent les salaires d’une partie de l’équipe d’animation constituée par Inter Aide pour le fonctionnement des actions suivantes dans la région de Juanaria, Hinche (département du Centre) :

  • Diversification des cultures vivrières destinées à l’alimentation de la famille
  • Introduction de nouvelles variétés résistantes aux sécheresses pour augmenter et diversifier les productions des jardins des familles paysannes
  • Introduction et diffusion du maraîchage pour diversifier les nutriments dans les repas quotidiens et lutter ainsi contre la malnutrition chronique des enfants
  • Plantation d’arbres fruitiers grâce à des pépinières privées
  • Amélioration de la rentabilité de la culture du haricot par la mise en place de banque de semences et renforcement d’un service privé d’irrigation
  • Amélioration du capital des familles par la mise en place d’un service de vaccination animale
  • Formation des familles aux techniques de protection et de préservation des sols
Les Amis des Enfants du Monde agissent en Haïti

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT