Elections 2022 : faire de l’enfance une priorité !

Candidates et candidats à la présidentielle 2022, faites de l’enfance une priorité !

 

 

 

 

 

 

Créez un ministère dédié à l’Enfance et à la Jeunesse !

C’est avec cette interpellation que les membres de la Dynamique « De la Convention aux Actes ! » entament leur plaidoyer. Le voici dans son intégralité :

« Fortes de leurs expériences concernant les politiques de l’enfance et de la jeunesse, les 25 organisations réunies au sein de la Dynamique « De la Convention Aux Actes ! » appellent les candidatˑeˑs à l’élection présidentielle à s’engager sur la création d’un ministère dédié à l’Enfance et à la Jeunesse. Un tel ministère faciliterait l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques plus efficientes en faveur des enfants et des jeunes en sortant de la logique de « silo » actuelle ; et leur accordant ainsi davantage d’importance et de visibilité

  • Si la cause des enfants et des jeunes mobilise et suscite un intérêt croissant auprès de l’opinion publique, les enjeux qui y sont liés demeurent insuffisamment considérés par les pouvoirs publics.

Certes, la nomination d’un secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, l’élaboration d’une stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance ou encore la loi Protection des Enfants promulguée le 7 février dernier sont des avancées significatives. Elles restent néanmoins insuffisantes pour faire face efficacement aux nombreuses difficultés auxquelles sont confrontéˑeˑs les enfants (violences physiques et morales, pauvreté, mal-logement, handicap, manque d’accès aux soins, difficultés scolaires, etc.) et au manque d’effectivité de leurs droits. Ainsi, unˑe enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté en France, soit près de trois millions d’enfants. Une étude de l’INSEE de 2018 montre que les moins de 3 ans et les 15-18 ans sont les plus touchéˑeˑs par la pauvreté. Malgré les politiques publiques déployées depuis plusieurs années, ce chiffre n’a pas baissé depuis dix ans ; alors que les conséquences de la crise sanitaire risquent d’aggraver ces situations et de faire basculer de nouvelles familles dans la précarité. 

  • Pour les membres de la Dynamique « De La Convention Aux Actes ! », seule une approche globale et pluridimensionnelle de la situation des enfants et des jeunes permettra la mise en place d’une véritable stratégie de l’enfance et de la jeunesse ainsi qu’une participation active des enfants et des jeunes à l’élaboration des politiques publiques qui les concernent.

Aussi, la Dynamique a produit une note de positionnement à destination des candidat·e·s à l’élection présidentielle avec des propositions concrètes autour de ce ministère. Des rencontres avec les différentes équipes de campagne pour partager ces propositions sont en cours. Par ailleurs, afin d’interpeller l’opinion publique sur ces enjeux, une vidéo fictive a été réalisée ayant pour objectif de se mettre dans la peau du ministre de l’Enfance faisant son bilan en 2027 pour montrer ce qu’un ministère pour l’Enfance et la Jeunesse pourrait apporter concrètement aux enfants et aux jeunes et contribuer à la réalisation effective de leurs droits en France comme à l’international. « 

Pour accéder à la vidéo

Partagez l'article
Facebook
Twitter
LinkedIn

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT