Faire face à une détresse alimentaire et sanitaire sans précédent

Nous ne mourrons pas du virus, nous mourrons de faim, nous disait un interlocuteur bangladais.

EN INDE : La faim, préoccupation majeure des familles    

Sans réserve alimentaire, et privées de travail durant le confinement, beaucoup de familles ont rejoint leurs villages en quête de nourriture.

Professeurs et coordinateurs de Sevai et Gramium ont fait preuve d’une grande capacité à atteindre les enfants et personnes les plus vulnérables confinés dans les 32 villages desservis par les bus de l’école. Shanthi School a improvisé des cuisines sous son préau pour fabriquer des kits de survie.

Nous avons répondu à leur appel en finançant ces kits : nourriture, protection et hygiène, cartes téléphoniques pour maintenir le lien et assurer un télé-enseignement; couvrant les besoins d’environ 2 000 élèves et leurs familles.

 

 

AU BANGLADESH : Double peine pour les écoliers de SARPV

Dès le début de la crise, le gouvernement a fermé les écoles ; SARPV s’est mobilisé pour rester en contact avec les écoliers en visitant les familles régulièrement.

Mais il est rapidement apparu que les parents n’avaient plus de rentrée d’argent, soit parce qu’ils travaillaient comme journaliers, soit parce que les banques étaient fermées et que leurs employeurs ne pouvaient les payer. Ce fut le cas pour les professeurs de l’école de Prodipaloy : « Étant donné leur statut social, les personnes de la classe moyenne sont très gênées de demander de l’aide », nous a expliqué notre correspondant Néhal Khan.

Les dirigeants de SARPV ont sollicité un complément financier afin de fournir des kits de nourriture à ces familles d’élèves et de professeurs. Le soutien exceptionnel alloué par les Amis des Enfants du Monde leur a permis de distribuer 250 rations alimentaires. Autre avantage : les familles n’avaient plus à sortir de chez elles pour chercher la nourriture.

Préparation du gel hydro-alcoolique distribué à tout le personnel de l’école, enseignants, administratifs, chauffeurs de triporteurs.

AU GUATEMALA : Des « poches de nourriture » pour les familles de Guatemala City

Walter Adolfo Garcia, notre interlocuteur à Camino Seguro, nous explique que, compte tenu de la situation sanitaire au Guatemala, la décharge de laquelle vivent les recycleurs est toujours fermée. Ils doivent donc travailler dans les rues environnantes, ce qui est pire car il n’y pas de distanciation possible dans le bidonville.

Les écoles sont toujours fermées mais Camino Seguro continue la distribution de poches de nourriture pour les familles et de devoirs pour éviter le décrochage scolaire.

EN HAITI : Des semences pour des groupes de familles 

Haïti ne produit rien ou si peu, les frontières sont fermées, réduisant l’arrivée des marchandises. Le risque est grand de voir la misère et la famine s’aggraver. La population ne consommant que de rares produits locaux, le comité gérant les Centres de soin et de récupération nutritionnelle a eu l’idée de distribuer des semences à des groupes de parents. Objectif : les encourager à réaliser des jardins de maïs et haricots pour subvenir à leurs besoins futurs et renforcer leur solidarité.

Pour permettre l’achat des matières premières et du matériel estimés par CTBV, nous avons débloqué une aide exceptionnelle à destination de 175 familles parmi les plus vulnérables. Un contact régulier nous permet un suivi du projet qui ouvre déjà vers une certaine forme d’autonomie.

Préparation des sols pour les semences et distribution des semences aux familles.

 

>>> Pour nous permettre d’accompagner nos partenaires dans cette crise, faites un don solidaire en cette fin d’année. 

 

 

Partagez l'article
Facebook
Twitter
LinkedIn

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT