Covid-19 : comment nos partenaires restent présents auprès des enfants et de leurs familles ?

TOUR D’HORIZON – NOS PARTENAIRES FACE A LA PANDEMIE MONDIALE

De très nombreux programmes sont actuellement suspendus : les écoles sont fermées, certaines maraudes sont restreintes … Cependant, nos partenaires restent mobilisés et deviennent des acteurs essentiels de la lutte contre le coronavirus.

Professeurs et travailleurs sociaux sont des relais d’information et de sensibilisation : renseigner les familles sur la situation, former aux gestes barrières, rappeler les étapes d’un bon lavage des mains … En gardant le lien avec les bénéficiaires, ils participent à freiner la propagation du virus.

BANGLADESH – Des centres d’accueil toujours ouverts

Au Bangladesh, notre partenaire Friendship travaille en lien avec l’organisme bangladais chargé de gérer la crise, pour connaître la marche à suivre en cas de maladie.

Tout leur personnel est averti des gestes barrières, le nombre de personnes est limité dans leurs centres d’accueil. Friendship a en effet décidé de les garder ouverts, pour continuer d’être présents auprès des populations les plus nécessiteuses. Ainsi, ils peuvent leur relayer les informations sur le confinement et les bonnes pratiques en matière d’hygiène.

 

CAMBODGE – Une hotline très active

Afin de respecter les décisions prises par le gouvernement, Krousar Thmey a dû interrompre les maraudes. Mais la hotline mise à disposition des enfants en situation d’urgence reste active, bien que limitée aux cas les plus graves.

L’organisation des centres a été revue pour assurer les besoins essentiels des enfants, notamment la distribution de denrées alimentaires aux plus pauvres, et des mesures de prévention ont été prises, comme la formation des enfants aux règles sanitaires. Les enfants ont ensuite la mission de sensibiliser leurs parents à leur tour.

France – Maintenir le lien avec les jeunes 

Le centre de Hors la Rue a dû fermer, mais le lien est maintenu et l’activité a été réorganisée. Cela permet de rappeler les messages de prévention et répondre aux besoins des jeunes quand cela est possible.

– Chaque semaine, les éducateurs et la psychologue appellent chaque jeune pour prendre des nouvelles,
– Ils organisent des visites à domicile pour les jeunes les plus isolés,
– L’art-thérapie se poursuit en visio, à travers des ateliers individuels ou collectifs.

L’équipe a également repris son activité de maraude pour repérer des jeunes en difficulté. Organisées au jour le jours, ces maraudes se font à vélo, et en fonction des capacités de l’équipe à se mobiliser et de la disponibilité du matériel de protection. 

A travers ces maraudes, l’équipe informe les jeunes sur la situation en cours (les gestes barrières, la règlementation liée au confinement), les distributions alimentaires, les centres de santé et les points d’hygiène ouverts.

Photos prises dans le centre Hors la Rue, avant la crise Covid -19- (Jean-Louis Antoine)

 

Partagez l'article
Facebook
Twitter
LinkedIn

Equipe bénévole d'Alsace-Lorraine

Nancy (54)
Contact : Corinne CLAUDEL

Equipe bénévole de Bresse-Auvergne

Villerest (42)
Contact : Guy VEILLAS

Equipe bénévole de Rhône-Alpes

Lyon (69)
Contact : Emmanuelle GAIDE

Voiron (38)
Contact : Louis-Marie SOURICE

Equipe bénévole de Languedoc-Provence

Avignon (84)
Contact : Gaëtan CHAPLEAU

Equipe bénévole du Sud-Ouest

Anglet (64)
Contact : Bernard MARTIN

Equipe bénévole du Centre-Ouest

Niort (79)
Contact : Bernard REVELLAT

Equipe bénévole de Pays de Loire-Bretagne

Le Fenouiller (85)
Contact : Alain CHAILLOU

Equipe bénévole du nord

Louvil (59)
Contact : Martine DUCROQUET

Equipe bénévole d’Ile-de-France

Mennecy (91)
Contact : Brigitte BRIANT