Imprimer

Budget du Toit 2017 (Fonctionnement) 21 000 € (19 320 € versés en 2016)

Libami : scolarisation

L'association LIBAMI, notre correspondante à Beyrouth, est reconnue par le gouvernement libanais. Elle permet aux enfants du quartier de Nabaa de suivre une scolarité élémentaire.
Les frais de scolarité en école publique varient de 115 à 250 équivalents € par mois. Lorsqu'on sait que le salaire moyen est d'environ 250 éq.€, il ne reste plus de quoi manger ou se soigner.
Le but de Libami est bien sûr de lutter contre l'analphabétisme et aussi d'éloigner de la rue et de ses dangers l'enfant qui fuit le domicile familial trop exigu et à risque, celui-ci venant généralement du père chômeur, devenu alcoolique et violent.

Des cours de soutien et d'informatique sont organisés dans les locaux de Libami afin de permettre aux enfants de réviser les leçons dispensées à l'école. La détection des enfants non-scolarisés est aussi  réalisée par les éducateurs.
Un club des jeunes permet aux enfants de bénéficier d'un environnement éducatif hors du temps scolaire : 
- Sorties plage : La majorité des enfants de Beyrouth Est n'a jamais vu la mer bien que Beyrouth ait un port sur la Méditerranée (les plages sont payantes, donc inaccessibles)
- Colonie de vacances : séjour de quelques jours dans les montagnes libanaises, loin des quartiers à risque et de la pollution.

Les AEM prennent en charge les salaires des trois assistantes sociales. 

Les AEM financent 14 % du budget de l'action pour 70 enfants en soutien scolaire, qui reçoivent un repas chaud.

Mise à jour : Mars 2016