Imprimer

Budget du Toit 2018 (Fonctionnement) 15 000 € (14 000 € versés en 2017)

Eveil de la petite enfance

Dans les quartiers défavorisés de la basse ville d'Antananarivo, les populations vivent dans l'urgence de la survie, souvent contraintes de laisser les enfants seuls dans la journée. Les familles connaissent violences, alcoolisme, isolement social. Des problèmes de handicap, de maladies, avec une difficulté à accéder aux services de soins publics aggravent leur situation. Beaucoup de parents sont analphabètes. Le taux de scolarisation des enfants est peu élevé.
L’objectif de KOZAMA est de faciliter le développement psychomoteur des enfants de moins de six ans qui ne sont pas encore scolarisés.

Ateliers mère-enfant (1500 enfants de 0 à 2 ans)

Ils ont pour but de favoriser l’attachement mère-enfant et d’accompagner les parents dans l’éveil des tout-petits.

Les activités proposées sont multiples et répondent aux besoins des mères et de leurs enfants (activités telles que le bain, l’apprentissage du massage, des sessions de lecture, des jeux et des débats sur des thèmes spécifiques). 

Groupes enfants (40 enfants de 3 à 4ans présentant un retard de développement)

L’objectif est de permettre aux enfants de retrouver le chemin de l’école et pouvoir suivre une scolarité normale.

Plusieurs types d’ateliers sont mis en place pour réduire les retards de développement : activités d’expression et de créativité, activités ludiques, sportives, activités de pré-lecture, pré-écriture, pré-mathématiques, sorties de découverte de l’environnement.

Formation de 25 professionnels d’autres structures

L’objectif de KOZAMA est de renforcer les capacités des équipes des structures partenaires, via un accompagnement rapproché.

Les AEM financent 13 % du budget de l'action.

Mise à jour : Mai 2018