Imprimer

Budget du Toit 2018 (Fonctionnement) 8 000 € (Nouveau Toit)

Tadamoun Wa Tanmia

Depuis le début de la guerre en Syrie, le Liban a accueilli plus d’un million de réfugiés. Cette arrivée massive de population a été source de tension entre Libanais et Syriens. Les écoles publiques fréquentées par les enfants les plus défavorisés ont vu leurs effectifs augmenter. Mais si la langue est identique, le niveau scolaire des jeunes Syriens, déscolarisés pour la plupart depuis plusieurs mois, est très différent. De plus ces enfants, témoins d’exactions, ont pour la plupart de gros traumatismes psychologiques.

TWT, association située dans le Sud Liban, a développé des clubs de lecture dans les écoles publiques. Ces clubs s’adressent aux enfants Libanais et Syriens, toute religions confondues.


Les objectifs sont multiples :

  • améliorer le vivre ensemble
  • libérer la parole des enfants traumatisés (par la guerre et/ou la misère)
  • diminuer la violence entre enfants

Cette prise en charge psychologique est essentielle pour permettre à ces enfants de reprendre leur vie d’enfants et d’avoir des perspectives pour leur avenir. Les sourires et le plaisir montrés par les enfants durant ces scéances sont une preuve de la réussite de ces clubs.


Dans la région, TWT intervient dans 4 écoles et concerne 320 élèves.
La réussite de l’efficacité de ces clubs dans les écoles est reconnue dans la région et plusieurs autres écoles publiques sont désireuse de participer à ce programme.

Les AEM soutiennent l'action de TWT à l'école de Kfour pour 3 heures par semaine pour 75 enfants (60 % de syriens et 40 % de libanais) .

Mise à jour : Mars 2018