Imprimer

Budget du Toit 2018 : (Fonctionnement) 10 000 € (3 000 € en 2017)

Hawassa : Ecole de village

Les régions du Sud d’Addis font partie des régions pauvres de l’Ethiopie, essentiellement rurales. Les ressources des habitants sont très faibles.
Une étude de l’UNICEF sur les femmes en 2009 faisait ressortir pour celles-ci un bas niveau d’instruction, le manque de revenu, le mariage précoce et le manque d'instruction des maris comme principaux problèmes de la région.
De ce fait, les familles pauvres ont des difficultés à assurer la scolarisation de leurs enfants qui, malgré tout, reste une priorité.

A 220 kms plus au sud que Wonji, mais sur le même modèle, notre partenaire Alliance gère 3 écoles primaires : « Bonoya Chere School », « Morocha Negasha » et « Doyo Chele ».

Dans chacune d’elles, 2 classes de pré-scolaires accueillent 70 enfants encadrées par 2 enseignants.

Ces écoles, ouvertes depuis plus de 20 ans, sont confrontées aux difficultés habituelles de cette région très pauvre : le manque de moyens pour les fournitures scolaires, la maintenance du matériel et la construction d’équipements sanitaires.

Mais l'implication des AEM a surtout permis le recrutement de professeurs de bon niveau en leur offrant des salaires proches de ceux proposés dans d'autres écoles: l'objectif est de permettre un enseignement de qualité aux enfants afin de leur donner le maximum de chances pour leur avenir.

Les AEM financent 33 % du budget de l'action pour 210 enfants.

Mise à jour : Mai 2018