Imprimer
Navigation

Journée mondiale de la lutte contre l'exploitation sexuelle

Accueil des enfants des rues au Vietnam

L’exploitation sexuelle commerciale des enfants est considérée par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) comme une violation grave des droits des enfants et des adolescents et une forme d’exploitation économique similaire à l’esclavage et aux travaux forcés.
Mais, l’exploitation sexuelle d’enfants est surtout une atteinte directe à la dignité et aux droits les plus fondamentaux de l'enfant.
Nos partenaires agissent auprès des enfants en prévention, en mettant à l’abri les enfants des rues, particulièrement vulnérables et cibles des trafiquants.

En cette journée mondiale de lutte contre l'exploitation sexuelle, le 04 mars 2018, les Amis des Enfants du Monde attirent l'attention sur une violation fondamentale du droits des enfants à travers leur exploitation sexuelle. 

Exploitation sexuelle des enfants : de quoi parlons-nous ?

Il s’agit de l’utilisation d’enfants ou d’adolescents (filles ou garçons de moins de 18 ans) dans des activités sexuelles, exercée par un adulte accompagnée d’un paiement en argent ou en nature à l’enfant ou adolescent ou à un ou plusieurs tiers.

Les prostitués enfants, ça n’existe pas. Tout enfant de moins de 18 ans est une victime d’exploitation sexuelle. Cela viole leurs droits à la santé, à l’éducation et à avoir une enfance. Shirley Mark Prabhu, spécialiste du VIH pour le Bureau Asie-Pacifique de l’UNICEF

Quelles en sont les principales causes ?

Les enfants qui vivent des situations de très grande pauvreté, guerres, crises humanitaires, abandon et violence sont plus vulnérables et exposés au risque de prostitution enfantine.

  • Les familles en grande précarité peuvent être amenées à vendre leurs enfants contre la promesse d’un travail, ou les enfants à tomber sous l’influence d’exploiteurs sexuels qui leur promettent un emploi décent puis les contraignent à des actes sexuels.
  • Les guerres, l’abandon, la violence poussent les enfants à (sur)vivre dans la rue. Livrés à eux-mêmes, ils sont des proies faciles.
  • Le mariage précoce peut être considéré comme un cas d’exploitation sexuelle contre paiement en nature ou en espèce.

 

Quelles sont les conséquences physiques, psychologiques, et sociales ?

  • Les enfants peuvent souffrir de blessures liées à la violence, être infectés par des MST, en particulier par le sida. De nombreuses séquelles sont également liées aux grossesses précoces, aux avortements et à la toxicomanie (le recours aux stupéfiants par les trafiquants pour rendre les enfants obéissants étant courant).
  • Psychologiquement, les enfants peuvent développer des troubles du comportement, des troubles sexuels compulsifs, une méfiance et une haine de l’adulte.
  • Enfin, sur le plan social, ces enfants sont déscolarisés, marginalisés et rejetés par leurs proches, ce qui rend leur réinsertion difficile.

La lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants dans nos programmes

Les programmes de nos partenaires pour les enfants des rues luttent contre les risques d’exploitation sexuelle de ces enfants en apportant ce qui est nécessaire pour réduire leur vulnérabilité : hébergement, nourriture, hygiène, accompagnement psychologique. La remise à niveau scolaire est un élément important de socialisation et réintégration. 

4 programmes qui viennent en aide aux enfants des rues à découvrir :

Chamkar Morn : Centre d'accueil d'enfants des rues de Phnom Penh, au Cambodge.
Takmao : Centre d'accueil permanent des enfants des rues, au Cambodge.
Maison familiane de Kompong Cham, au Cambodge.
Thao Dan : centre d’acceuil de Ho Chi Minh Ville, au Vietnam.

A gauche : centre de Thao Dan (Vietnam) - A  droite : centre de Chamkar Morn (Cambodge)

 

Pour agir, donnez !  

Navigation