Imprimer

Budget du Toit 2017 (Fonctionnement) 2 500 € (5 000 € versés en 2016)

Les Paulins

À Antananarivo, capitale de Madagascar, la pauvreté endémique qui touche une grande partie de la population est un facteur majeur d'instabilité et par voie de conséquence de précarisation.
Chômage, drogue, violences domestiques, alcoolisme, prostitution, prison, maladie, départ ou disparition d'un ou des deux parents sont les situations que connaissent le plus fréquemment les familles des jeunes accueillis dans ce centre.

L'admission au centre des Paulins se fait après une évaluation de la situation des enfants, issus de familles en détresse ou orphelins de père ou/et de mère.

Les religieuses qui ont créé cette structure ont pour vocation d'héberger, nourrir, éduquer des jeunes de 3 à 17 ans. Elles sont épaulées par quatre salariés. Elles leur permettent de suivre une scolarité primaire dans de bonnes conditions, et, pour certains d'entre eux, d'accéder aux études secondaires ou à une formation professionnelle.

Une psychologue accompagne à titre bénévole certains jeunes en grande difficulté.

Une enseignante, recrutée par la directrice de la Congrégation, est en charge des tâches suivantes :

  • assurer le bon déroulement des activités avant le départ des enfants à l’école ;
  • renforcer le niveau des élèves en difficulté ;
  • assurer le bon déroulement des séances de travail manuel du mercredi ;
  • prévoir des activités ludiques le samedi.

Elle est également présente un dimanche par mois, lors de la réception des familles, pour dialoguer avec elles.

Les AEM financent 13 % du budget de l'action pour 100 enfants de 3 à 12 ans (50 % de filles).

Mise à jour : Février 2017