Imprimer
Navigation

'Kanaval' en Haïti (Carnaval, en créole)

Jour de fête en Haiti

Deux équipiers AEM se sont rendus début février en Haïti, et ont été témoins, en marge de leur mission auprès de nos partenaires locaux, d'un moment de liesse très important pour oublier la misère : kanaval. Moments forts à partager...

Le Kanaval a commencé en 1804 à Port au Prince après la proclamation de l’indépendance.

Le carnaval à Port au Prince est grandiose, tant par ses nombreux et beaux chars, ses magnifiques habits, beaucoup de musique avec un concours. Cette année le défilé se faisait dans le centre-ville et sous haute surveillance policière.

Carnaval c’est la fête pour tous et la fête est très importante, elle fait un peu oublier la misère

En ce jour de 5 février 2016, les petites montagnes autour de CARICE et de MONT ORGANISE résonnent de la musique et des chants qui accompagnent les « déguisés ».

Quelques Haïtiens jouent de divers instruments typiques, le « VAKSIN » tube de bambou, le « KONËT » (corne faite maison), tambour et tamtam.  Des parents accompagnent les enfants.

Les enfants chantent et dansent.

Ils défilent dans leurs écoles, leurs villages, leurs quartiers, sur les sentiers qui vont au hameau voisin.

Les garçons ont revêtu le costume traditionnel, fait de bandes de papiers découpées en bandes et collées sur les vêtements, un masque le plus hideux possible et un fouet de corde qu’ils font claquer à qui mieux mieux.

Les filles, petites et grandes, maquillées, parées de rubans, de belles robes, chantent et dansent.

Et la récompense suprême, un repas de fête servi à l’école, à midi, pour tous.

En savoir plus sur les programmes soutenus en Haïti

-Mars 2016-

Navigation