Imprimer
Navigation

Journée mondiale contre le travail des enfants

En 2002, le 12 Juin a été déclaré par les Nations Unies comme journée mondiale contre le travail des enfants. Le but étant d'attirer l'attention sur l'étendue mondiale du travail des enfants ainsi que les actions et les efforts nécessaires pour l'éliminer. Cette journée est par ailleurs l'occasion de revenir sur l'importance d'agir à ce sujet.


Favoriser l'accès à l'école pour lutter contre le travail des enfants

Nos partenaires travaillent sur ce sujet sans idéalisme ou utopie : il ne s'agit pas d'éradiquer le travail des enfants mais de conjuguer travail et scolarité.

En 2015, nos équipiers AEM en mission aux Philippines ont été témoins de l'engagement d'ERDA (notre partenaire sur de nombreux programmes) sur ce sujet, lors d'une visite d'un programme de soutien aux communautés. Ils ont visité une école secondaire à Barangay Catandaan sur l’île de Leyte, où, parmi les 168 enfants, 56 sont aidés par ERDA. Les pères travaillent pour la plupart dans les champs de canne à sucre... et souvent leurs enfants les aident quotidiennement. Ce qui n'est pas sans risque du fait de l’utilisation de machettes coupantes et de la présence de serpents...

Nos équipiers avaient rencontré un collectif de 11 femmes bénévoles, chargées de convaincre les familles de scolariser les enfants : travail de longue haleine !

D'autant plus qu'à la problématique du travail s'ajoute l'éloignement de l'école. Les enfants scolarisés viennent de loin : certains ont une heure de marche matin et soir, dans la chaleur ou sous la pluie qui rend les chemins boueux.

 

Dolor CARDENO (Directrice exécutive d’ERDA, un de nos partenaires aux Philippines) avait alors précisé la vocation d'ERDA  :

Le but d’ERDA n’est pas d’éradiquer le travail des enfants dans les champs de canne à sucre, c’est utopique ! Nous voulons leur permettre d’être scolarisés et de ne travailler dans les champs que deux heures par jour ou le week-end. 

 

 

 

En 2015, 5, 49 millions d’enfants philippins âgés de 5 à 17 ans travaillaient dans les mines, les champs de canne à sucre, la pêche, les décharges d’ordures… et 3 millions effectuaient un travail « autorisé », car moins difficile (travaux ménagers, …) et n’entravant pas leur scolarité.

 

 

 

Chiffres clés dans le monde

  • 168 millions d'enfants travaillent dans le monde, ce chiffre a diminué d'un tiers depuis l'année 2000 (246 millions);
  • La région d'Asie-Pacifique enregistre le plus grand nombre d'enfants travaillant (près de 9,3% de toute la population d'enfants);
  • l'Afrique sub-saharienne est la région avec la plus forte incidence de travail des enfants (59 millions, plus de 21%);
  • Le travail des enfants chez les filles a diminué de 40% depuis 2000, alors que chez les garçons la diminution est de 25%.

Source : Organisation Internationale du Travail

Navigation