Imprimer
Navigation

Journée Internationale de la Famille : L'adoption, le droit à une famille

Il n’est pas toujours possible d’assurer un avenir pour chaque enfant dans son pays de naissance. Convaincus qu'une famille constitue le meilleur cadre pour qu'un enfant grandisse et s'épanouisse, nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités administratives et judiciaires des pays dans lesquels les AEM sont habilités en tant qu'organisme d'adoption internationale, pour accompagner la rencontre des enfants avec leurs familles adoptives.

Depuis plus de 40 ans, les AEM ont permis à 6 000 enfants de trouver une famille en France. Cependant il est important de rappeler que le recours à l’adoption internationale intervient toujours comme dernier recours pour ces enfants. En effet, en accord avec la convention de La Haye du 29 Mai 1993 qui régit la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale, le maintien de l’enfant dans sa famille de naissance ou sa famille élargie est une priorité. Si celui-ci ne peut être assuré, une famille d’accueil ou d’adoption est recherchée dans son pays, avant d’envisager son adoption internationale, dans le strict respect des lois des pays d’origine et d’accueil.

 

► Chiffres de 2016 :

 

- 3 enfants sont arrivés d’Ethiopie ;
- 1 enfant est arrivé d’Haïti ;
- 1 enfant est arrivé des Philippines.

 

 

Pour en savoir plus sur l’adoption chez les AEM Ici !

Navigation