Imprimer
Navigation

Bilan d’activité des Amis des Enfants du Monde en 2015

Portrait jeune indienne - 2016

Synthèse des points clés du rapport d'activité 2015 des AEM, autour des nos activités de solidarité internationale, d'adoption et de tous les moyens de collecte de fonds mis en oeuvre.

1. Actions de solidarité à l’international : un travail en profondeur avec nos partenaires

Notre association a développé au fil des années son soutien à des organisations non gouvernementales dans différents pays, afin d’intervenir au plus près des besoins locaux.

Un réel travail de partenariat, grâce à la rigueur des bénévoles impliqués, permet de rendre nos actions toujours plus efficientes. Il se concrétise par un véritable accompagnement des partenaires, une analyse et évaluation de pertinence de chaque projet - sur place - qui permet également de témoigner de ces actions auprès des autres bénévoles, parrains et donateurs.

Nos partenaires apprécient tout particulièrement que l’engagement des AEM s’inscrive dans la durée, tout en travaillant avec eux sur des perspectives d’autonomisation. L’exemple de Solidarité France Brésil, soutenu par les AEM depuis 1993, et désormais entièrement financé par les municipalités témoigne de l’efficacité de ce levier.
 

Nos actions ont pour objectif le développement global de l’enfant accompagnement des familles par des travailleurs sociaux, soutien auprès des enfants des rues et des familles vivant dans les bidonvilles, etc. 

 

REPERES 2015

Budget Aide aux enfants : 570 000 €           
62 programmes d’aide à l’enfance dans 13 pays

2- Une activité adoption en baisse, mais toujours active

En France, la baisse du nombre d’enfants adoptés à l’étranger se poursuit : 815 visas accordés en 2015 contre 1069 en 2014, dont 13 pour les AEM.

L’Ethiopie reste en 2015 le premier pays d’origine des enfants adoptés par les AEM.

La licence triennale autorisant les AEM à exercer la mission d’intermédiaire en adoption a été renouvelée, indispensable pour mener à terme les dossiers en cours.

2015 a été marquée par une mission d’évaluation de l’adoption en Ethiopie par la Mission de l’Adoption Internationale (MAI), suivie en 2016 de la suspension, à titre conservatoire, de l’orientation de nouvelles candidatures vers ce pays, pour tous les Organismes Agréés pour l’Adoption (OAA).

En Haïti, les délais entre la période de socialisation et l’arrivée des enfants restent très longs...

Les trois enfants attribués en avril 2014 sont arrivés en juin 2015. Les AEM et Médecins du Monde ont mis en place une collaboration étroite en Haïti en 2015.

Trois enfants d’origine philippine sont arrivés dans leur famille en 2015.

Fin 2015, cinq dossiers sont en attente.
L’équipe adoption Philippines a participé début septembre 2015 au 13ème congrès international de l’adoption, organisé par l’ICAB (Autorité centrale Philippine) à Manille, avec pour thème « l’adoption : un parcours et un engagement tout au long de la vie. »

Suite à l’habilitation de la MAI pour pratiquer les adoptions en Guinée Conakry en 2013, les AEM ont reçu en 2015 l’autorisation de recruter un correspondant local par le gouvernement guinéen.

Un arrêté donnant le cadre réglementaire des démarches d’adoption devrait bientôt paraître.

Pouponnière partenaire des AEM en Haïti. Rencontre d'adoptants et de familles adoptives d'enfants originaires des Philippines.

LES AMIS DES ENFANTS DU MONDE SONT TRES ACTIFS DANS LE DOMAINE DE L’ADOPTION MALGRE CE CONTEXTE :

En 40 ans, 5 000 familles adoptives ont réalisé leur projet d’adoption avec les AEM, accueillant plus de 6 000 enfants. Ces familles constituent un solide réseau d’échange et de soutien, et sont accompagnées par des bénévoles dédiés et expérimentés (rencontres des familles, temps d’écoute et d’échanges, formation, permanence téléphonique, etc.).

REPERES 2015





7 enfants arrivés dans leur famille, originaires d’Ethiopie
3 enfants originaires des Philippines
3 enfants originaires d’Haïti
Plus de la moitié des enfants avaient entre 2 et 4 ans.

3- Une forte mobilisation au sein de l'association

L’association continue de se développer grâce à un réseau de parrains, de donateurs et de bénévoles très impliqués dans les différentes activités de l’association : collecte de fonds, suivi des actions d’aide de solidarité internationale, préparation et animation de manifestations, etc.  En 2015, 97 manifestations en région ont permis de sensibiliser le grand public à la cause des AEM et de collecter 173 597€.

De nombreuses fondations et entreprises ont également soutenu les actions des AEM, comme la Fondation David Hadida, Fondaher, Buromac, Bayer, Solidarité Bangladesh et d’autres encore.

L’engagement des bénévoles, mécènes, donateurs et nos 2 500 parrains constitue une chaîne solidaire qui, à travers nos bénévoles et les porteurs de programmes dans les pays, permet aux enfants d’envisager un autre avenir. 

La chaîne solidaire en image : les délégués AEM de Niort organise un spectacle au profit des programmes en Inde ... les éducatrices découvrent avec émotion les articles de presse qui parlent de cette événement, au profit des enfants dont elles s'occupent quotidiennement. 

REPERES 2015

 97 manifestations en région ont permis collecter 173 597 €

 

Si de nombreuses avancées sont à noter en 2015, si les AEM continuent de s’adapter à l’évolution du contexte global, notamment pour l’adoption, les besoins restent encore immenses. 58 millions d’enfants n’ont pas accès à l’éducation (Source : UNESCO), 150 millions d’enfants vivent dans les rues (Source : UNICEF), 66 millions d’enfants vont à l’école le ventre vide (Source : Programme alimentaire mondial). Alors continuons de nous mobiliser ensemble !

 Tout ce que tu feras est dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses

 

 

 

 

 

Ghandi

Pour télécharger le Rapport Annuel 2015, cliquez ici

 

Navigation